La Théorie du plus grand imbécile : Quel lien avec le cours du Bitcoin

La volatilité du cours du Bitcoin est l’une des caractéristiques indécrottables de cette monnaie. Des variations de plus de 50 % dans une période très courte sont monnaie courante avec les cryptodevises.

Le Bitcoin a par exemple connu de nombreuses corrections depuis sa création. Cependant, celle de décembre 2017 – janvier 2018 fut sans précédent.

L’une des raisons qui auraient guidé les variations haussières du cours du Bitcoin pendant la deuxième moitié de l’année 2017 est la théorie du plus grand imbécile.

Que sous-entend cette théorie ? Quel est le lien avec le cours du bitcoin ? Découvrez ci-dessous la réponse à ces questions.

La théorie du plus grand imbécile, qu’est-ce que c’est ?

Selon la théorie du grand imbécile, le prix d’un bien n’est pas déterminé par sa valeur intrinsèque. Il est plutôt évalué sur la base des croyances et des attentes irrationnelles des acteurs du marché.

De ce fait, un acheteur peut acquérir sans trop réfléchir un bien surévalué sur le marché. Pour lui, il y a toujours la possibilité de revendre plus cher le même bien à un autre acteur du marché « plus crétin » que lui.

Cette théorie est effective dans plusieurs domaines dont :

  • L’immobilier ;
  • L’art ;
  • Le marché boursier…

Lien entre le Bitcoin et la théorie du plus grand imbécile

Sur le marché boursier, la théorie du plus grand imbécile s’applique lorsque les acteurs n’hésitent pas à faire un investissement douteux.

Ils achètent par exemple une devise dans l’espoir de le revendre à quelqu’un d’autre plus tard pour un prix plus élevé. Ce concept convient parfaitement pour expliquer l’irrationalité des marchés comme celui du Bitcoin.

En réalité, nombreux sont les investisseurs qui se vantent d’avoir appliqué une méthode d’analyse précise pour obtenir d’excellents résultats. La réalité est pourtant tout autre puisque les décisions prises sont plus généralement compulsives.

En pratique, il existe sur le marché du Bitcoin de nombreux traders qui ne visent que le court terme. Ces derniers achètent des actifs le plus souvent dans des situations de « fear of missing out ».

Même si le cours est à tendance haussière, ils espèrent que les prix continueront de grimper de sorte qu’ils pourront revendre plus cher.

Dès que se présente la première tendance baissière, on assiste alors à une situation de « panic selling » où chacun veut vite revendre ses actifs. C’est en cela que la théorie du plus grand imbécile a un impact indéniable sur le cours du Bitcoin.

2019-03-15T08:04:43+00:00